Pistolet
cap-vert.tv | Glossaire | Lu 2404 fois
Dans la nuit du 17 juin 1955, un étranger très énervé parcourt les rues de Sal Rei, sur l'île de Boa Vista, où il sème la panique: très agité, il a un pistolet à la main. On comprend qu'il est français et qu'il cherche le gardien du phare de Morro Negro, situé à l'Est de l'île.

Un peu plus tard, on se rend compte qu'il a raison d'être quelque peu énervé: la veille au soir, le fameux gardien a décidé d'aller danser et a tout simplement abandonné le phare, sans l'allumer.

Sans repères, deux remorqueurs passant près des côtes se sont perdus et ont heurté des récifs, précisément à quelques dizaines de mètres du phare éteint: le français n'est autre que le capitaine de l'un d'eux.

L'ironie veut que ces remorqueurs venaient de Dakar pour aller porter secours à un cargo... lui-même échoué sur l'île de Maio.

Article précédent:
   » Pape
Article suivant:
   » Première fois