Cétacés
cap-vert.tv | Glossaire | Lu 5055 fois
Il sera question ici des delphinidae, zyphidae, balaenopteridae qui peuplent les mers du Cap-Vert.

L'INDP (institut national de la pêche au Cap-Vert) a recensé 19 types de cétacés présents dans les eaux capverdiennes (sur les 79 connus dans le monde), dont 13 types de dauphins (dauphins, orques, cachalots), 4 types de baleines, et un seul membre de la famille des ziphidés.

Si vous venez au Cap-Vert en voilier, vous verrez forcément des dauphins, plus difficilement des baleines. Attention à ne pas les heurter, ça arrive, et, euh, ça fait assez mal...

Fin octobre 2003, 160 faux-orques se sont échoués sur une plage de l'île inhabitée de Santa Luzia. Peu de temps avant, 200 autres spécimens avaient été retrouvés sur une plage au nord de l'île de Maio, et d'autres sur l'île de Boa Vista.

Bien que les analyses de prélèvements n'ont jamais pu être effectuées (alors qu'ils auraient pu mettre en lumière une épidémie), les chercheurs penchent pour une erreur d'orientation; l'explication pourrait venir d'éruptions solaires puissantes ayant provoqué de sérieux bouleversements magnétiques.

Début mai 2004, plus de cinquante faux-orques se sont à nouveau échoués à Maio. La même année, neuf faux-orques sont retrouvés morts à Sinagoga sur Santo Antão.

Le 1er avril 2005, des nageurs sauvent un groupe d'une quinzaine de dauphins désorientés qui se dirigeaient vers les rochers bordant la plage de Laginha.

En octobre 2005, le même scénario se reproduit sur Sal, dans la baie de Murdeira: les nageurs sauvent sept faux-orques mais ne peuvent empêcher la mort de deux autres.

Un épilogue plus tragique à la fin 2007, avec la mort de plus de 200 dauphins venus s'échouer sur les plages de Boa Vista. On soupçonna un sous-marin américain en patrouille dans l'archipel d'être à l'origine du désastre, le sonar des navires pouvant détruire l'oreille interne des cétacés.

Article précédent:
   » Cacahuètes
Article suivant:
   » Chanson francophone