Nov
26
José Brito défend l'accord signé avec la France
cap-vert.tv | news | Vue 10157 fois
Autres news
Baia das Gatas 2009Les dates du plus grand festival de musique du Cap-Vert ont officiellement été annoncées.
Un alphabet officiellement instituéLe conseil des Ministres a reconnu à l'Alupec le statut d'alphabet officiel au Cap-Vert.
Décès de «Luíza»Disparition de la veuve du célèbre compositeur B.Léza, à qui le Cap-Vert doit quelques-unes de ses plus belles mornas.
Santé: le chiffre du jourLa couverture sanitaire au Cap-Vert
Décès de Michel LabanLe traducteur en français d'oeuvres majeures de la littérature capverdienne est mort cette semaine.
Le chiffre du jourEstimation autour du tourisme au Cap-Vert.
José Brito défend l'accord signé avec la FranceLe ministre des Affaires Etrangères du Cap-Vert est revenu sur l'accord signé lundi avec M. Hortefeux.
Lutte contre le sida: Cesaria Evora à PraiaA la veille de la journée mondiale contre le Sida, la diva du Cap-Vert donnera un concert à Praia le 30 novembre.
Cap-Vert - Europe: entrée facilitéeLa Commission Européenne souhaite assouplir les conditions d'entrée en Europe des ressortissants capverdiens.
Nicolas Quint : lancement et débatLancement public à Paris d'un nouvel ouvrage par le chercheur français spécialiste de la langue du Cap-Vert.
Une ambassadrice au Cap-VertLa diplomatie française au Cap-Vert sera désormais dirigée par une femme.
Mayra Andrade enregistre avec Paulo FloresLe nouveau triple album de l'angolais Paulo Flores rend hommage à son pays, au Brésil et au Cap-Vert.
... Toutes les news

Les plus récentes
Football : 3ème position Le Cap-Vert se hisse à la troisième place africaine du classement FIFA
Atlantic Music Expo 2014La deuxième édition du salon professionnel de la musique aura lieu du 8 au 10 avril 2014 au Cap-Vert.
Ceuzany quitte Cordas do SolLa chanteuse continuera sa carrière en solo
Le Petit Prince au Cap-VertL'oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry est désormais disponible en créole du Cap-Vert
Pieds nus pour Cesaria EvoraUne initiative originale en hommage à la diva du Cap-Vert

Les plus lues
Football : 3ème position Le Cap-Vert se hisse à la troisième place africaine du classement FIFA
Football : la Coupe au Cap-VertLe trophée de la Coupe du Monde de football est exhibé à Praia.
Hillary Clinton au Cap-VertLa secrétaire d'Etat américaine se rendra au Cap-Vert le 17 janvier 2012.
Atlantic Music Expo 2014La deuxième édition du salon professionnel de la musique aura lieu du 8 au 10 avril 2014 au Cap-Vert.
4ème aéroport international au Cap-VertAvec deux ans de retard, l'aéroport de São Vicente vient d'obtenir l'agrément nécessaire pour recevoir des vols internationaux.

Lire par catégorie
Politique | Economie | Société | Culture | Tourisme | Sports | Statistiques | Evénement | Environnement


Portant sur la gestion des flux migratoires entre le Cap-Vert et la France, l'accord signé à Paris le lundi 24 novembre prévoit la création de catégories de candidats à l'entrée sur le territoire français.

Instaurant une politique de quotas par catégories, la France autorisera par exemple un maximum de 100 visas pour de jeunes salariés, la même dotation étant prévue pour la catégorie des cadres supérieurs. L'accord dresse aussi une liste de 40 professions pour lesquelles le marché du travail français pourra recourir chaque année à un demi-millier de travailleurs venant de l'archipel.

Considérant qu'elle ouvre ses portes à la main d'oeuvre capverdienne, la France demande que Praia accepte et facilite le retour dans l'archipel de ses ressortissants en situation irrégulière sur le sol français.

Interrogé sur l'aspect contraignant de cette contrepartie, le ministre des Affaires Etrangères José Brito a tenu à minimiser le nombre des sans-papiers capverdiens en France -quelques milliers au maximum - et en annonçant qu'ils pourraient faire l'objet de négociations avec Paris, soit pour obtenir une régularisation, soit pour revenir en France dans le cadre de la politique de mobilité mise en place par l'UE. L'accord signé lundi est calqué sur ceux passés ces derniers mois avec des pays avec une forte population vivant en situation irrégulière en France, ce qui n'est pas le cas de l'archipel: José Brito ne prévoit pas le retour massif et immédiat de capverdiens dans les îles.

Enfin, le ministre a souligné que l'accord comporte aussi un volet économique, la France devant faciliter les investissements au Cap-Vert de la diaspora capverdienne installée en France, une population estimée à trente mille personnes et qui contribue à hauteur d'environ cinq millions d'euros à l'économie capverdienne.

L'accord de mobilité signé le 5 juin 2008 entre le Cap-Vert et l'Union Européenne prévoit de faciliter ces transferts d'argent aux familles vivant dans l'archipel, ainsi que la baisse des commissions prélevées.
26 Novembre 2008

Partager:         del.icio.us   Digg BlogMemes

Catégorie en rapport:
   » Politique