Jun
07
Dossier spécial: la mobilité UE / Cap-Vert
cap-vert.tv | news | Vue 5334 fois
Autres news
Windsurf: un capverdien en EspagneJosh Angulo représente le Cap-Vert sur la Costa Brava en Espagne, épreuve comptant pour le Championnat du Monde.
L'île Maurice accueille les capverdiensAlors que l'équipe de football du Cap-Vert va rejoindre l'île Maurice pour son 3ème match des éliminatoires, deux boxeurs participeront sur l'île à la deuxième Coupe d'Afrique.
Un syndicat réclame un salaire minimumL'un des plus importants syndicats a demandé au gouvernement d'instituer un salaire minimum au Cap-Vert.
Football: le Cap-Vert domine la TanzanieLe Cap-Vert a remporté son match contre la Tanzanie.
Un incendie détruit un trapicheLe désastre a été maîtrisé mais les flammes ont entièrement ravagé une distillerie sur l'île de Santo Antão.
Un projet touristique signé BofillL'architecte et urbaniste catalan Ricardo Bofill a présenté un nouveau complexe touristique au Cap-Vert.
Dossier spécial: la mobilité UE / Cap-VertRéuni en Conseil des Ministres le 6 juin 2008, le gouvernement capverdien a approuvé l'accord signé la veille au Luxembourg.
Taxe sur l'essence: le gouvernement réévalueConfronté à un fort mouvement de contestation, le gouvernement du Cap-Vert a promis des mesures pour atténuer l'effet de la nouvelle taxe.
Le chiffre éco du jour: l'argent des émigrantsLes émigrants ont envoyé un peu moins d'argent au Cap-Vert au premier trimestre 2008 qu'en 2007.
Un musée à MindeloLa ville de Mindelo, présentée comme la capitale culturelle du Cap-Vert, devrait accueillir son premier musée avant la fin de l'année 2008.
L'investissement externe en forte hausseLes investissements directs réalisés au Cap-Vert par des opérateurs étrangers a doublé au début de l'année 2008
Création d'un centre de rechercheLes Canaries vont financer la construction au Cap-Vert d'un centre international de recherche sur la biodiversité marine
... Toutes les news

Les plus récentes
Football : 3ème position Le Cap-Vert se hisse à la troisième place africaine du classement FIFA
Atlantic Music Expo 2014La deuxième édition du salon professionnel de la musique aura lieu du 8 au 10 avril 2014 au Cap-Vert.
Ceuzany quitte Cordas do SolLa chanteuse continuera sa carrière en solo
Le Petit Prince au Cap-VertL'oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry est désormais disponible en créole du Cap-Vert
Pieds nus pour Cesaria EvoraUne initiative originale en hommage à la diva du Cap-Vert

Les plus lues
Football : 3ème position Le Cap-Vert se hisse à la troisième place africaine du classement FIFA
Football : la Coupe au Cap-VertLe trophée de la Coupe du Monde de football est exhibé à Praia.
Hillary Clinton au Cap-VertLa secrétaire d'Etat américaine se rendra au Cap-Vert le 17 janvier 2012.
Atlantic Music Expo 2014La deuxième édition du salon professionnel de la musique aura lieu du 8 au 10 avril 2014 au Cap-Vert.
4ème aéroport international au Cap-VertAvec deux ans de retard, l'aéroport de São Vicente vient d'obtenir l'agrément nécessaire pour recevoir des vols internationaux.

Lire par catégorie
Politique | Economie | Société | Culture | Tourisme | Sports | Statistiques | Evénement | Environnement


Après s'être déclarés candidats à l'expérimentation en décembre 2007, le Cap-Vert et la Moldavie sont les deux premiers pays à bénéficier de la nouvelle politique européenne en matière de migration, tandis que le Sénégal et la Géorgie devraient d'ici à un an devenir les prochains candidats pour ces nouveaux partenariats.

SIGNATURE
Quelques jours après l'entretien qu'ont eu Pedro Pires et son homologue Nicolas Sarkozy à l'Elysée, c'est en marge du conseil "justice et affaires intérieures" que l'Union Européenne et le Cap-Vert ont signé le 5 juin au Luxembourg une déclaration commune jetant les bases d'un nouveau partenariat entre l'UE et l'archipel dans le domaine de la mobilité. Cette déclaration a été approuvée à Praia en Conseil des Ministres. On rappellera qu'en novembre dernier, le Cap-Vert avait obtenu le statut de partenaire spécial auprès de l'Europe des 27, statut qu'il restait à définir par des projets concrets.

IMMIGRATION: NOUVELLE APPROCHE
Associée au concept de migration circulaire, au coeur du nouveau dispositif imaginé en 2007 par la Commission Européenne pour endiguer l'immigration clandestine tout en s'assurant d'une main d'oeuvre étrangère, la mobilité vise à créer des partenariats avec des pays à forte émigration.

Si la mobilité définit ou facilite les conditions d'entrée d'une certaine catégorie de migrants, la migration circulaire encadre et favorise leur retour après plusieurs années dans le pays d'origine, officiellement pour éviter à ces pays partenaires le phénomène de fuite des cerveaux. Enfin, le dispositif s'accompagne toujours d'autres mesures visant à améliorer la lutte contre l'immigration illégale.

MOBILITÉ
Le Cap-Vert a été retenu pour expérimenter l'un de ces tous premiers partenariats. Car il s'agit bien d'une phase pilote, la déclaration du 5 juin n'ayant été signée que par les pays concernés: la France, l'Espagne, le Portugal et le Luxembourg, pays accueillant une forte diaspora capverdienne (tout comme les Pays-Bas et l'Italie).

Dans ces quatre pays retenus, l'accord prévoit de faciliter l'entrée des ressortissants capverdiens pour des séjours de courte durée, en assouplissant les conditions d'admission. Au même titre, Praia devrait prochainement accueillir un centre commun de traitement des demandes de tels visas, et une nouvelle structure devra favoriser l'encadrement et l'information des migrants.

C'est par exemple en jumelant les services d'emploi des quatre pays à celui du Cap-Vert que les ressortissants capverdiens devraient bénéficier d'une meilleure information sur les opportunités de travail en Europe. Enfin, un programme d'attribution de bourses d'étude dans les universités des quatre pays devrait prochainement être mis en place, tandis que des crédits seront dégagés pour favoriser la formation et l'apprentissage linguistique des candidats à l'entrée en Europe.

MIGRATION CIRCULAIRE
Autre composante du nouveau dispositif européen, la migration circulaire est aussi abordée dans le partenariat pilote: il s'agit de favoriser le retour au pays des migrants, en développant des programmes de réinsertion par l'emploi, ou de permettre leur sortie de l'espace européen pendant quelques mois, le temps de créer des activités dans l'archipel ou à l'étranger sans courir le risque de ne plus pouvoir rentrer en Europe.

Afin de faciliter la création de richesse dans l'archipel, le partenariat cible aussi les transferts financiers réalisés par la diaspora à destination des familles restées au Cap-Vert, des transferts qui ont toujours contribué pour une part très significative au PIB du pays. Les émigrants se sont toujours plaints des importantes commissions prélevées par les établissements financiers sur ces transferts.

IMMIGRATION ILLÉGALE
Toutes ces mesures de facilitation de l'entrée et du séjour en Europe s'accompagnent d'un volet plus répressif, avec pour objectif affiché de lutter contre l'immigration clandestine. Si le Cap-Vert n'est pas un pays réputé pour être un Etat pourvoyeur d'illégaux, il présente en revanche toutes les caractéristiques d'un pays qui pourrait servir l'immigration clandestine et les réseaux de trafic d'êtres humains.

Contrôlant très difficilement son immense espace maritime, proche du continent africain voisin, il a vu arriver ces trois dernières années de nombreux candidats à l'émigration clandestine vers l'Europe, par exemple à bord de pirogues cherchant à rejoindre les Canaries plus au nord. Des événements plus tragiques ont ému le pays, comme la découverte de barques pleines de cadavres ayant échoué dans leur tentative d'atteindre l'archipel espagnol.

Le partenariat définit donc un ensemble de mesures visant à une meilleure efficacité dans le contrôle aux frontières, par exemple en renforçant les capacités de surveillance maritime, avec un recours important aux services de l'Agence européenne Frontex.

D'un autre côté, l'Europe financera un programme d'amélioration des documents d'identité émis au Cap-Vert, le système actuel étant jugé trop peu sûr, notamment pour envisager à court terme l'idée d'une entrée en Europe sans visa.

Enfin, les pays accompagneront le Cap-Vert dans l'harmonisation de son système d'asile aux normes internationales.

DIALOGUE
Si la déclaration politique signée au Luxembourg intègre déjà les mesures annoncées ci-dessus, elle n'en reste pas moins ouverte: d'autres pays européens pourront éventuellement s'y associer, d'autres agences européennes pourront être impliquées (autres que la Frontex et l'agence communautaire du Fonds Européen pour la Formation aujourd'hui parties prenantes du partenariat), notamment si les pays signataires venaient à se concerter pour lancer de nouvelles initiatives.

Crédits photo: Ministère des Affaires Etrangères
07 Juin 2008

Partager:         del.icio.us   Digg BlogMemes

Catégorie en rapport:
   » Politique