Tortues
cap-vert.tv | Glossaire | Lu 5157 fois
L'espèce la plus présente au Cap-Vert est la tortue commune (caretta caretta), l'archipel serait même l'un des espaces de nidification les plus importants au monde. D'autres espèces résident ou passent par le Cap-Vert: l'olivâtre, la luth, l'imbriquée et la franche/verte.

Des tortues sont visibles dans quasiment tout l'archipel, mais, par ordre d'importance, Boa Vista, Sal, Maio et São Vicente sont des lieux de passage ou de ponte les plus fréquentés. La ponte s'étale tout l'été de juin à septembre. Sur Boa Vista, les études menées sur place ont permis de marquer plus de 3500 individus en 5 ans.

L'ONG environnementale la plus active au Cap-Vert est Cabo Verde Natura 2000 (un organisme monté à partir du projet européen Natura 2000), soutenue par les Canaries, le Cap Vert et une université britannique. Cela dit, si les objectifs de préservation des tortues semblent bien respectés, on prête aux canariens quelques arrière-pensées d'ordre immobilier; Natura 2000 délivre régulièrement des rapports de repérage de sites de ponte ou de non-ponte, qui, parfois, ont aidé ou contrarié des projets immobiliers.

Pour finir sur une note pessimiste, même si la capture et la commercialisation de tortue sont interdites au Cap-Vert, chaque été on propose clandestinement de la viande de tortue à la vente sur certains marchés. Quelques carapaces encore "fraîches" sont régulièrement trouvées sur les plages, et nos amis plongeurs affirment en trouver assez fréquemment sur les lieux de pêche.

En été 2006, une tortue a choisi Laginha, la plage archi-fréquentée de Mindelo, pour venir y pondre des oeufs. Les curieux ont été maintenus à distance et, début septembre, 88 oeufs ont éclos.

Dani Mocinho, Frutinha, Hortensia, Coronita, Branquinha, Sodade, Nha Pretinha, Cize, Morabeza, Krioula, Trapitche, Cretcheu: ce sont les noms donnés aux tortues capverdiennes suivies par satellite. A voir ici: www.seaturtle.org.

Article précédent:
   » Salaires
Article suivant:
   » Trahison